2022-11-21T14:56:58Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/enfance-education-jeunesse/semaine%20citoyenne%20malakoff%202022/semainecitoyennemalakoff800.jpg

Actualités Publié le 21 novembre 2022

À Malakoff, les élus parlent citoyenneté avec les élèves

Dans le cadre de la Semaine citoyenne organisée du 14 au 19 novembre à Malakoff, des élèves de CM ont pu rencontrer les élus pour évoquer leur rôle et la citoyenneté. Reportage à l’école publique Henri-Bergson.

Pauline Langlois, adjointe déléguée à la jeunesse et élue de quartier Malakoff/Saint-Donatien, a échangé avec des élèves de l’école publique Henri-Bergson à Malakoff © Rodolphe Delaroque / Nantes Métropole
Pauline Langlois, adjointe déléguée à la jeunesse et élue de quartier Malakoff/Saint-Donatien, a échangé avec des élèves de l’école publique Henri-Bergson à Malakoff © Rodolphe Delaroque / Nantes Métropole

« Est-ce que vous connaissez la maire de Nantes ? » Ce vendredi après-midi, Pauline Langlois, adjointe déléguée à la jeunesse et élue de quartier Malakoff/Saint-Donatien, démarre son intervention face à 12 élèves de CM1/CM2. « Elle s’appelle Johanna Rolland et a été réélue en 2020, poursuit l’élue. Savez-vous quelle est la responsabilité d’un maire dans une ville ? » Méhanne lève la main : « Il gère la Ville, la police… » La discussion se poursuit avec les élections, leur nombre et les modalités du scrutin. « On écrit sur un papier pour qui on vote, on le met dans une enveloppe et ensuite dans une grande boîte », avance Céline. « C’est presque ça : on n’écrit pas sur le papier sinon le bulletin est nul, précise Pauline Langlois. Vous avez une liste de candidats, vous devez prendre au minimum deux bulletins pour rentrer dans l’isoloir et vous choisissez un des bulletins que vous glissez dans l’urne. » Les élèves sont surpris d’apprendre que le décompte des votes se fait à la main. « Vos parents peuvent même dépouiller s’ils le souhaitent ! »

Une semaine avec les partenaires de la tranquillité publique

Pauline Langlois présente ensuite l’équipe municipale, « Nous sommes 69 élus », et sa délégation. « Mon travail au quotidien, c’est de m’assurer que les jeunes de 12 à 25/30 ans puissent bénéficier des mêmes services que des personnes ayant plus de ressources. Si vous avez des frères et sœurs, la Ville propose par exemple des dispositifs comme Nantado : 60 activités gratuites pour les 12-13 ans. » Après un échange sur les valeurs républicaines et les droits des femmes, les élèves sont invités à endosser l’écharpe de l’élue. Méhanne est désignée nouvelle maire de Nantes. Sa première mesure ? « À chaque anniversaire, vous aurez un ticket pour des vêtements à moins 50% ! » 

L’élève a apprécié l’intervention : « Je pensais que ce serait ennuyeux et finalement pas du tout. Je ne savais pas qu’il y avait 69 élus à Nantes. C’est beaucoup. » Même enthousiasme chez Chloé : « J’ai découvert que l’on pouvait faire des activités gratuites. Ça peut m’intéresser plus tard. » Pour Pauline Langlois, « il est intéressant d’aller à la rencontre de ces jeunes gens qui vont peut-être créer des associations et s’investir dans la vie de leur quartier, on leur montre qu’on est accessibles et présents pour les accompagner. »

Organisée depuis cinq ans par la Maison de la tranquillité publique, la Semaine citoyenne fait intervenir les partenaires de la tranquillité publique – SDIS 44, police municipale, police nationale, Tan, élus, médiateurs de quartier – dans trois écoles publiques du quartier Malakoff : Henri-Bergson, Jean-Moulin et Ange-Guépin. Les professionnels abordent leurs métiers à travers des modules thématiques : les gestes qui sauvent et les risques incendie pour les pompiers, les réseaux sociaux et le rappel à la loi pour la police nationale, la citoyenneté pour les élus… Les parents peuvent également bénéficier de ces temps de sensibilisation. Cette action s’étend sur d’autres quartiers nantais, notamment à Nantes Sud.