2022-09-21T16:27:31Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/pdf/actualites/logement/logements-sociaux/so-syndic-social-22-800.jpg

Actualités Publié le 21 septembre 2022

So Syndic, un syndic de copropriété à vocation sociale

Les bailleurs sociaux Harmonie Habitat et Nantes Métropole Habitat lancent un syndic associatif et solidaire. Avec l’ambition de proposer un accompagnement personnalisé aux propriétaires et une gestion maitrisée des charges. 

So Syndic a pour ambition de proposer une offre de services étoffée, à des tarifs maîtrisés.  © Rodolphe Delaroque
So Syndic a pour ambition de proposer une offre de services étoffée, à des tarifs maîtrisés. © Rodolphe Delaroque

Ce sont deux acteurs historiques du logement social sur la métropole nantaise. Nantes Métropole Habitat, office public de l’habitat fondé en 1913, possède un parc de 25 000 logements sur le territoire métropolitain. Harmonie Habitat, filiale du groupe Arcade-VYV, gère plus de 8000 logements en Loire-Atlantique et dispose d’une solide expérience dans le syndicat de copropriété. Son syndic Immo2H, qui gère 3000 lots pour le compte de Nantes Métropole Habitat, devient aujourd’hui So Syndic : une structure associative portée par les deux bailleurs. « 10 % de notre parc est actuellement géré par 26 syndics différents, c’est complexe pour nos équipes. L’objectif est de proposer une offre alternative qui bénéficie du savoir-faire de nos deux structures dans l’ensemble des domaines de la gestion de copropriété, souligne Thomas Quéro, président de Nantes Métropole Habitat. La vente de logements est proposée en priorité à des locataires du parc social. Ces anciens locataires passent d’une relation de proximité avec leur bailleur au monde de la copropriété. So Syndic doit permettre à ces nouveaux propriétaires d’avoir un contact direct et facile. » 

Un accompagnement personnalisé 

Les engagements de So Syndic vont au-delà de l’application stricte de la législation avec l’ambition d’apporter une offre de services étoffée et une gestion maîtrisée des charges. « Beaucoup de syndics font le choix d’une gestion à distance, nous allons sur site pour suivre les copropriétés et rencontrer les résidents, indique Christèle Renaud-Martin, directrice générale. On a envie de bouleverser les codes de la gestion de copropriété pour imaginer d’autres usages avec les propriétaires. Par exemple en les accompagnant dans la gestion d’espaces jusque-là inutilisés, comme une salle commune, et en imaginant avec eux des animations. » 

So Syndic propose un accompagnement personnalisé du statut de locataire à celui de propriétaire. En cas de difficultés financières, une prise en charge par des conseillères sociales de Nantes Métropole Habitat peut être proposée aux propriétaires. So Syndic garantit également une présence physique dans les habitats des quartiers prioritaires et s’attache à prévenir les copropriétés dégradées : gestion du budget de la copropriété, anticipation des besoins de travaux, constitution d’un fonds travaux de réserve pour lisser les dépenses… La nouvelle structure, qui compte 7 collaborateurs, gère 3000 lots (jusque-là sous la gestion d’Immo2H) soit 80 à 90 copropriétés. Le volume de lots devrait augmenter de 10 à 15 % par an dans les cinq prochaines années.